L’importance de la santé fait partie des nombreuses leçons tirées au cours de la dernière année. Comme on dit souvent, une personne ne peut profiter de sa richesse si elle n’est pas en bonne santé. Pourtant, les gens passent beaucoup de temps à se préparer financièrement en vue de leur retraite, mais accordent peu d’attention aux soins de santé.

Dans les faits, la planification de la retraite et les soins de santé sont étroitement liés et les choix que vous faites aujourd’hui auront une incidence pendant vos années de retraite.

Parer aux imprévus : quelle assurance devrais-je envisager?

Plus que 97 % des retraités et 99 % des personnes âgées de 75 ans et plus estiment que la santé est plus importante que la richesse personnelle*. Pourtant, malgré cette appréciation quasi universelle de l’importance du bien-être physique et mental, bon nombre d’entre nous seront confrontés à des crises ou à des défis en matière de soins de santé au moment où nous planifions notre retraite ou lorsque nous serons retraités.

Votre représentant en services financiers Edward Jones peut vous aider à vous assurer que vos stratégies financières reflètent vos objectifs et qu’elles tiennent compte de la possibilité de dépenses de santé imprévues, additionnelles ou prolongées. Ces stratégies peuvent comprendre des solutions de placement et d’assurance qui vous permettent de vous assurer qu’un événement lié aux soins de santé ne fasse pas dérailler vos projets.

En réfléchissant aux éléments suivants, vous pouvez faire en sorte que vos volontés soient comprises et respectées, tout en évitant des surprises et des conversations plus difficiles à l’avenir.

Parer aux imprévus : Qui est autorisé à prendre des décisions?

Pour planifier votre bien-être, vous devez avoir en main des documents qui expliqueront ce qui se passera si vous n’êtes pas en mesure de prendre des décisions financières pour vous-même. Vous pourriez être temporairement frappé d’incapacité ou souffrir d’une invalidité chronique mais, dans un cas comme dans l’autre, le fait d’avoir des documents qui confèrent à quelqu’un d’autre le pouvoir de prendre des décisions financières en votre nom est un aspect clé pour vous assurer que la planification de vos soins de santé et de vos finances est en ordre.

Bien des gens ne se rendent pas compte que, de façon générale, personne n’a automatiquement le pouvoir automatique d’agir en votre nom — ni un conjoint, ni un enfant, personne. Il suffit de penser à quelques exemples pour en comprendre les conséquences. Rappelez-vous une fois où il y a eu une erreur sur votre facture de téléphone ou un problème avec votre fournisseur de services publics. L’entreprise vous a posé beaucoup de questions pour vérifier votre identité et vous n’auriez pas pu faire quoi que ce soit à ce sujet si elle n’avait pas été convaincue que vous étiez bien qui vous prétendiez être.

Il peut être désagréable de pas être en mesure de traiter immédiatement une facture de téléphone erronée ou de discuter avec un fournisseur de services publics non coopératif, mais les répercussions peuvent être beaucoup plus graves lorsque vous êtes aux prises avec une crise de soins de santé et que vous n’avez accordé à personne l’autorisation légale d’agir en votre nom. Les comptes de placement ou les fonds nécessaires pour payer vos soins pourraient être inaccessibles à un moment où les enjeux sont importants et où le temps presse. Afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles pour vous et votre famille, vous devez vous assurer qu’il est aussi facile que possible pour votre représentant de confiance de démontrer qu’il a le pouvoir de s’occuper de vos affaires financières.

Procurations : Sont-elles à jour?

Peut-être vous dites-vous en ce moment : « N’ai-je pas signé une procuration lorsque j’ai ouvert mon compte avec mon représentant en services financiers? » Vous l’avez probablement fait, et c’est formidable!

Mais avez-vous par la suite signé un document plus général qui aurait pu révoquer ce document? Avez-vous divorcé ou vous êtes-vous marié depuis que vous l’avez signé? Vous souvenez-vous de la personne que vous avez désignée dans ce document? Avez-vous nommé un remplaçant au cas où la première personne désignée ne pourrait pas agir? La personne que vous avez nommée a-t-elle déménagé aux États-Unis ou a-t-elle la citoyenneté américaine ou la double citoyenneté?

En règle générale, une procuration contenue dans les formulaires d’une institution financière ne traite que des actifs détenus auprès de celle-ci et ne confère pas de pouvoirs étendus relativement aux actifs financiers que vous détenez ailleurs. En examinant ces documents et en les coordonnant avec une procuration perpétuelle relative aux biens (aussi appelée « procuration perpétuelle » ou « mandat », selon votre province), vous vous assurerez que la personne à qui vous souhaitez accorder l’autorisation de gérer vos comptes Edward Jones, ainsi que toutes vos autres affaires financières, a légalement le droit de le faire.

Une procuration perpétuelle est un document qui donne à une ou plusieurs personnes le pouvoir de prendre des décisions financières générales pour vous si vous devenez incapable de le faire en raison d’une incapacité physique ou mentale. Si vous ne précisez aucune limite, ces personnes pourront effectuer vos opérations bancaires, signer des contrats, prendre des décisions de placement, vendre des biens immobiliers essentiellement prendre toutes les décisions financières (sauf faire un testament ou désigner des bénéficiaires). La personne qui agit en votre nom doit gérer vos affaires à votre avantage et peut être tenue de rendre compte de ses décisions.

N’oubliez pas que si vous n’avez pas préparé ces documents, il existe des « règles par défaut » provinciales qui s’appliquent et qui dicteront qui aura le droit d’être le premier à agir en votre nom. Cette personne n’est peut-être pas celle que vous aimeriez désigner, alors assurez-vous de prendre les mesures nécessaires pour nommer la personne de votre choix.

Pourcentage de Canadiens qui ont une procuration et qui l’ont mise à jour au cours des cinq dernières années

  Pourcentage de Canadiens qui ont une procuration et qui l’ont mise à jour au cours des cinq dernières années

Source: Enquête canadienne sur les capacités financières de 2019, Agence de la consommation en matière financière du Canada.

Ce graphique montre que pour tous les groupes d'âge des Canadiens, moins de 70% ont une procuration et moins de la moitié ont mis à jour leur procuration au cours des cinq dernières années.


Procurations relatives à des biens étrangers : Connaissez-vous les règles?

Un autre élément dont il est important de tenir compte est que chaque territoire a ses propres règles concernant les procurations et qu’il ne reconnaît pas nécessairement la validité des documents préparés à l’extérieur du territoire. Imaginez que votre conjoint, vos enfants, vos parents ou un ami de confiance tentent de gérer vos biens dans un autre pays (comme un compte bancaire à l’étranger ou votre résidence secondaire aux États-Unis) sans les documents appropriés. Seraient-ils en mesure d’accéder au compte?

Pourront-ils mettre en place une assurance ou négocier des contrats de location? Auront-ils l’autorisation d’embaucher un agent immobilier ou de vendre la propriété? Peut-être un jour, mais nous voulons nous assurer que les choses se déroulent le plus harmonieusement possible en période de stress afin que vos proches puissent se concentrer sur ce qui compte le plus.

C’est une bonne idée d’avoir des procurations locales relatives aux biens pour chaque territoire où vous détenez des actifs ou passez beaucoup de temps.

Toutefois, n’oubliez pas de consulter votre conseiller juridique local pour coordonner cette planification : il arrive qu’une personne révoque par inadvertance sa procuration perpétuelle parce que le nouveau document était trop général et ne tenait pas compte de la procuration existante.

Pourcentage de Canadiens détenant une procuration et date de la dernière mise à jour de la procuration

  Pourcentage de Canadiens détenant une procuration et date de la dernière mise à jour de la procuration

Source: Enquête canadienne sur les capacités financières de 2019, Agence de la consommation en matière financière du Canada.

Ce graphique montre que soixante pour cent des Canadiens n'ont pas une procuration, seulement sept pour cent de tous les Canadiens ont mis à jour leur POA l'année dernière, dix-huit pour cent au cours des cinq dernières années et quatorze pour cent au cours de la dernière décennie ou plus.


Des protections supplémentaires existent

En plus d’une procuration, il existe un autre document qui peut accroître considérablement la valeur d’une procuration et vous aider à vous assurer que vos objectifs et vos valeurs sont connus et protégés. Pour ce faire, nous définissons une « personne-ressource de confiance » à Edward Jones.

Une personne-ressource de confiance est une personne avec laquelle votre représentant en services financiers peut communiquer s’il n’est pas en mesure de vous joindre ou s’il y a des préoccupations au sujet de votre capacité à bien comprendre les problèmes financiers ou à prendre des décisions éclairées.

Comment une personne-ressource de confiance de confiance peut-elle vous aider?

En remplissant le formulaire sur la personne-ressource de confiance, vous autorisez Edward Jones à communiquer avec votre personne.

désignée en cas de préoccupations concernant l’incapacité de communiquer avec vous ou concernant votre capacité à bien comprendre les enjeux financiers ou à prendre des décisions éclairées au sujet de vos comptes Edward Jones.

Cette autorisation permet à Edward Jones de fournir à la ou aux personnes que vous désignez des renseignements concernant les activités que nous observons ou les opérations dont vous avez fait la demande, ce qui permet à la ou aux personnes désignées de déterminer ce qui doit être fait pour évaluer la situation et de décider des mesures à prendre dans le but de vous protéger ou de protéger vos biens.

Vous avez déjà une procuration?

  • Confirmez auprès de votre mandataire (la personne que vous avez nommée dans votre procuration) qu’elle est disposée et apte à assumer ce rôle important si le besoin se présente.
  • Assurez-vous que vous et notre mandataire savez où se trouvent votre procuration et vos autres documents financiers importants.
  • Passez régulièrement en revue les modalités de votre procuration pour vous assurer qu’elles reflètent toujours vos volontés.
  • Si vous apportez des changements à votre procuration perpétuelle ou à vos formulaires de procuration d’institution financière, vous devriez en aviser votre représentant en services financiers et votre conseiller juridique immédiatement.
  • Passez régulièrement en revue vos dossiers financiers et discutez avec votre mandataire de la méthode que vous préférez pour gérer votre argent et vos biens.

Le formulaire sur la personne-ressource de confiance n’est pas une procuration ni une autorisation de négociation et n’autorise pas Edward Jones à accepter des instructions relatives à une opération. Mais elle offre une protection supplémentaire en cas de crise liée aux soins de santé (ou autre).

Votre représentant Edward Jones, en partenariat avec vos autres conseillers, peut vous aider à créer ou à mettre à jour votre plan complet pour parer aux imprévus.

Renseignements importants:

* Source : Les quatre piliers de la nouvelle retraite, Edward Jones et Age Wave.

Edward Jones, ses employés et ses représentants en services financiers ne peuvent fournir de conseils fiscaux ou juridiques. Vous devriez consulter votre avocat ou un fiscaliste qualifié relativement à votre situation.