En période de volatilité des marchés, il est normal de ressentir de l’anxiété ou le besoin d’agir. D’abord et avant tout, il est essentiel de prendre soin de votre santé physique. Vos pensées se tourneront peut-être tout de même vers vos finances, et vous pourriez vous demander si votre stratégie est toujours adéquate. Vous vous demanderez peut-être : « Suis-je prêt à composer avec cette situation ou dois-je apporter des ajustements? »

Que vous vous sentiez prêt ou non à affronter un marché baissier d’un point de vue émotionnel, vous vous y êtes peut-être déjà préparé sur le plan financier. En période de volatilité des marchés, il est important de se rappeler que lorsque vous travaillez avec un représentant en services financiers Edward Jones, nous vous recommandons d’élaborer une stratégie fondée sur vos objectifs et votre tolérance au risque; d’établir un portefeuille diversifié, conçu dans un but précis; et de collaborer avec une personne qui vous guidera tout au long de ce processus.

Votre stratégie est élaborée en fonction de vos objectifs et de votre tolérance au risque.

Lorsque nous élaborons une stratégie financière, nous commençons par déterminer ce que vous souhaitez accomplir. Nous tenons compte de vos objectifs, de vos besoins en matière de revenu et de votre tolérance au risque pour élaborer une stratégie sur mesure pour vous. Dans le cadre de ce processus, nous choisissons un objectif de portefeuille et une répartition de l’actif (combinaison d’actions et d’obligations) en fonction du rendement et du risque attendus qui, selon nous, sont nécessaires pour atteindre vos objectifs. Cette stratégie est également fondée sur votre tolérance au risque, car la solidité d’une stratégie dépend de votre capacité à y rester fidèle pour le meilleur et pour le pire. Le fait d’avoir un équilibre peut vous aider à mieux composer avec un marché baissier et vous assurer qu’un repli ne compromette pas complètement votre stratégie, tout en répondant à vos besoins au fil du temps. Ainsi, il est important de commencer par passer en revue vos objectifs pour que nous puissions nous assurer que votre répartition est toujours appropriée pour répondre à ces objectifs.

Une répartition équilibrée peut atténuer l’incidence des baisses du marché

  Une répartition équilibrée peut aider à réduire l’incidence des baisses
Source : Morningstar. Jusqu’au 31 mars 2020. Le portefeuille équilibré de croissance et de revenu est réparti comme suit : 4 % de liquidités; 38 % d’obligations de qualité investissement; 4 % d’obligations à rendement élevé; 4 % d’obligations internationales; 17 % d’actions canadiennes à grande capitalisation; 3 % de titres immobiliers; 11 % d’actions américaines à grande capitalisation. 7 % d’actions de marchés développés étrangers à grande capitalisation; 3 % d’actions américaines à petite et à moyenne capitalisation; 1 % d’actions de marchés développés étrangers à petite et à moyenne capitalisation; 3 % d’actions des marchés émergents.

Comment lire ce graphique

Ce graphique compare le rendement annuel moyen de l’indice composé S&P/TSX à celui d’un portefeuille de croissance équilibrée et de revenu (consulter la Source sous le graphique pour connaître la composition du portefeuille) au cours de deux marchés baissiers récents. En 2020 (jusqu’au 31 mars 2020), le portefeuille équilibré a enregistré un rendement annuel de -6,90 %, alors que celui de l’indice composé S&P/TSX était de -20,90 %. En 2008, le portefeuille équilibré a enregistré un rendement annuel de -10,92 %, alors que celui de l’indice composé S&P/TSX était de -33,00 %. En tenant compte de tous les rendements annuels moyens des 15 dernières années, le portefeuille équilibré a enregistré un rendement annuel de 6,01 %, supérieur au rendement de 5,19 % de l’indice composé S&P/TSX.

Vous établissez un portefeuille conçu dans un but précis.

orsque nous concevons un portefeuille sur mesure, nous savons que les placements ne se comportent pas tous de la même manière en même temps. Et, fait important, chaque placement au sein de votre portefeuille est utile.

En période de repli, vos émotions pourraient vous inciter à apporter des changements et à vendre des actions, mais les actions sont là pour vous procurer de la croissance, et, au bout du compte des revenus à la retraite. Par conséquent, si vous dépendez de votre portefeuille pour répondre à vos besoins actuels en matière de revenu, ces besoins devraient être comblés au moyen de la portion en liquidités et en titres à revenu fixe à court terme, ce qui donnera également le temps aux actions de reprendre de la valeur.

Après vous être assuré d’avoir suffisamment de liquidités pour répondre à vos besoins à court terme et en cas d’urgence, ne vous sentez pas obligé de conserver trop de liquidités. En fait, le moment est peut-être venu de rééquilibrer votre portefeuille, en profitant de l’occasion pour étoffer davantage vos actions tandis qu’elles perdent de la valeur. Le nombre d’actions que vous ajoutez pour rééquilibrer votre portefeuille devrait être fondé sur votre objectif de portefeuille. Si vous n’avez pas suffisamment de liquidités, c’est le moment d’examiner votre budget et vos sources de revenus externes et de voir si vous pouvez limiter le plus possible vos dépenses et accroître votre réserve de liquidités peu à peu.

Vous avez quelqu’un pour vous guider dans ce processus.

Même si nous ne pouvons pas contrôler les marchés ou le contexte actuel, vous pouvez gérer un aspect beaucoup plus important pour votre succès à long terme : vos émotions. Alors avant d’envisager d’apporter des changements pendant un marché baissier, communiquez avec votre représentant en services financiers. Ensemble, vous pourrez voir où vous en êtes, si vous êtes toujours sur la bonne voie pour atteindre vos objectifs ou si des ajustements devraient être apportés. Au bout du compte, votre vie sera ponctuée de hauts et de bas – la clé est de faire les ajustements lorsqu’ils sont nécessaires pour composer avec la volatilité des marchés au fil du temps.