La pandémie a remodelé notre quotidien en 2020, mais elle a aussi créé une situation sans précédent sur le marché, où les actions ont connu le marché baissier le plus rapide et le plus abrupt de leur histoire, avant d’effectuer une remontée d’une rapidité historique et d’atteindre de nouveaux sommets. Bien que le fait de tourner la page du calendrier ne change pas votre stratégie de placement à long terme, le début d’une nouvelle année vous offre l’occasion de réfléchir à votre progression, surtout après une année comme 2020, où les marchés ont connu des fluctuations spectaculaires. Par conséquent, lorsque vous évaluez le rendement de vos placements, tenez compte de ce qui suit :

Les choses changent au fil du temps

Il y a 40 ans, l’indice Dow incluait Sears Roebuck & Company, Eastman Kodak et Goodyear Tire and Rubber. Aujourd’hui, on y retrouve Boeing, Nike et Apple. Il y a 20 ans, Nortel était le titre le plus important de l’indice S&P/TSX, et maintenant le titre de Shopify le domine. Au cours du dernier siècle, la composition des indices et les titres dominants ont évolué tout comme l’économie; votre portefeuille devrait aussi évoluer en fonction de votre situation personnelle. Les ajustements apportés à vos objectifs, à votre horizon de placement et à votre tolérance au risque influenceront les changements nécessaires à la composition de vos placements. Par conséquent, vous devriez vous attendre à ce que les fluctuations et les rendements potentiels de votre portefeuille changent au fil du temps.

La performance ne se définit pas uniquement en fonction des gains

L’optimisation des gains n’est pas le seul objectif d’une stratégie financière judicieuse. Le fait d’assurer un meilleur équilibre de ses placements permet de les protéger contre les baisses; la performance devrait donc être évaluée sur le plan du rendement et du risque. Comme le montre le tableau, au cours des deux derniers cycles, un portefeuille équilibré a été à la traîne pendant les marchés haussiers, mais il a subi des reculs beaucoup moins importants pendant les marchés baissiers.

Les attentes sont importantes

Chercher à obtenir des rendements élevés au moyen de placements moins risqués ou des gains au moyen de placements qui dépassent votre tolérance au risque peut entraîner des déceptions.

Assurez-vous que vos attentes à l’égard de votre portefeuille sont :

  1. Pertinentes (fondées sur vos objectifs et pas simplement sur un indice boursier)
  2. Réalistes (appropriées compte tenu de la répartition de vos placements, de votre horizon de placement et de la conjoncture du marché)
  3. Réévaluées (revues régulièrement et en fonction de votre progrès vers l’atteinte de vos objectifs)
Portefeuille équilibré et marchés haussiers et baissiers Marché boursier Portefeuille équilibré
Marché baissier (Krach technologique 2000-2002) -40 % -19 %
Marché haussier (Boom immobilier 2002-2007) 171 % 77 %
Marché baissier (Crise financière 2007-2009) -44 % -30 %
Marché haussier (Après la crise financière 2009-2020) 225 % 204 %
Marché baissier (COVID-19 févr.-mars 2020) -37 % -22 %
Rendement de l’ensemble de la période (2000-2020) 184 % 198 %
Les rendements du marché boursier sont évalués en fonction du rendement total de l’indice S&P/TSX. Portefeuille équilibré mesuré à hauteur de 65 % en fonction des actions (indice S&P/TSX) et de 35 % en fonction des obligations (indice global des obligations américaines Barclays), rééquilibré annuellement. Périodes : 23/03/00-09/10/02, 09/10/02-09/10/07, 09/10/07-09/03/09, 09/03/09-31/12/17, 31/12/2017-31/10/2018, 23/03/00-31/10/2018, 19/02/2020-23/03/2020.

Choisissez une période appropriée

Vos objectifs financiers sont à long terme – vous devriez évaluer votre progrès dans la même perspective. Si on évalue le rendement mensuel du marché boursier au cours des 45 dernières années, on constate qu’il n’a été positif que 65 % du temps. Mais lorsqu’on l’évalue sur des périodes de 10 ans, son rendement a été positif 94 % du temps*. En 2020 seulement, les actions ont reculé de 35 % en février et en mars, puis ont progressé de plus de 50 % au cours des mois suivants. Si l’on tient compte uniquement de la baisse ou de la remontée, on ne dresse pas un portrait d’ensemble de l’année. Votre rendement devrait être examiné sur des périodes plus longues et mesuré par rapport à vos objectifs.

N’oubliez pas la diversification

Alors que les marchés boursiers connaissent en 2020 un repli historique découlant de la pandémie, les obligations ont inscrit un modeste gain, ce qui a permis aux portefeuilles diversifiés de limiter leurs pertes. Une diversification englobant un large éventail de catégories d’actif et de secteurs peut aussi aider votre portefeuille à générer un rendement plus stable qu’un seul indice ou marché. Au cours des 10 dernières années, dix catégories d’actif différentes ont occupé les deux premiers rangs en matière de rendement annuel et neuf catégories d’actif différentes ont occupé les deux derniers rangs. Autrement dit, il y a rotation des titres dominants.

Vous n’avez aucune emprise sur le marché, mais vous êtes maître de vos actions

Nous croyons que la reprise se poursuivra en 2021, ce qui jettera les fondations permettant aux marchés de gagner encore plus de terrain. Toutefois, les rendements ne seront pas stables; tirer parti des replis dans un marché haussier plus étendu est, selon nous, une stratégie efficace pour contribuer aux résultats de votre portefeuille au fil du temps. Nous pensons que la combinaison de croissance économique positive, de hausse des bénéfices des sociétés et de taux d’intérêt toujours bas, ouvre la voie à la poursuite du marché haussier au cours de l’année. Afin de garder le cap, nous vous conseillons de :

  • Rééquilibrer de manière proactive votre portefeuille pour vous assurer qu’il correspond toujours à vos objectifs
  • D’être opportuniste en cas de repli
  • D’avoir des attentes réalistes en matière de rendement et de volatilité

En tant qu’investisseur à long terme, vous n’essayez généralement pas de copier le marché boursier. Vous détenez plutôt un portefeuille personnalisé selon votre situation. Votre objectif n’est donc pas d’imiter le marché, mais de composer avec les rebondissements du contexte boursier et de garder le cap.

Renseignements importants :

* Source : Morningstar Direct, 01/01/1976 - 07/02/2020. 100 % d’actions, représentées par l’indice de rendement total S&P 500. Le rendement passé n’est pas garant du rendement futur.