Votre portefeuille est-il « en santé »?

Published septembre 30, 2020

La pratique régulière d’une activité physique vous aide à vous sentir mieux, à contrôler votre poids et à réduire votre risque de développer certaines maladies. Alors, pourquoi ne pas transposer le concept d’« activité physique » à d’autres aspects de votre vie, comme votre portefeuille de placement?

Pour faire en sorte que votre portefeuille demeure en bonne santé, vous pouvez utiliser certains principes qui vous permettent de garder une bonne forme physique.

Par exemple, lorsque vous faites de l’activité physique, votre corps utilise plus d’oxygène. Comme investisseur, vous pourriez avoir besoin d’insuffler de l’oxygène à votre portefeuille sous la forme de nouveaux placements. Si vous cessez d’investir dans votre portefeuille, vous devrez compter sur la croissance de vos placements actuels pour atteindre vos objectifs à long terme, comme vivre une retraite confortable. Est-ce possible? Peut-être, mais vous vous en tirerez probablement mieux en investissant régulièrement, année après année. De plus, en répartissant vos cotisations sur une période de plusieurs décennies, vous n’aurez pas à verser de sommes importantes à un moment donné.

Un autre élément important de l’activité physique consiste à éviter les blessures. C’est pourquoi les sportifs de tous les niveaux, compétitifs ou amateurs, s’étirent avant de se lancer. Ils sont également nombreux à bonifier leur routine sportive afin d’éviter les blessures, en y ajoutant notamment des exercices qui renforcent les muscles de leur tronc ou en pratiquant le yoga pour améliorer leur souplesse. Lorsque vous investissez, votre portefeuille peut subir les contrecoups d’une baisse du marché. Or, le contrecoup sera d’autant plus grand si votre portefeuille est trop concentré dans une seule catégorie d’actif qui se trouve à être la plus touchée par la baisse. En revanche, si votre portefeuille est bien diversifié et comporte des actions, des obligations, des titres gouvernementaux, etc. – l’incidence d’un repli sur votre portefeuille devrait être moins grande. Gardez toutefois à l’esprit qu’une telle stratégie de diversification n’est pas garante de rendement ou de protection contre les pertes.

L’activité physique est essentielle au maintien d’une bonne santé, mais elle n’est pas le seul facteur en cause. Il est également recommandé de faire un bilan de santé régulier auprès d’un professionnel de la santé, qui pourra mesurer votre taux de cholestérol et votre tension artérielle, et vérifier le fonctionnement de votre cœur et d’autres parties de votre corps. Pour vérifier la santé de votre portefeuille, il est également important d’en suivre l’évolution au fil du temps. Et cela ne signifie pas seulement de déterminer si vous obtenez la croissance dont vous avez besoin, même si cela vous intéresse beaucoup. Vous devez également évaluer si votre portefeuille s’est éloigné de sa répartition cible, ce qui peut se produire sans que vous y soyez pour quelque chose. Voyons voir : Si vous attribuez un certain pourcentage à une catégorie d’actif, comme les actions, et que sa valeur augmente à un point tel qu’elle en vient à occuper une plus grande part de votre portefeuille, votre niveau de risque sera peut-être plus élevé que prévu.

Par conséquent, vous devriez examiner votre portefeuille au moins une fois par année pour en évaluer le rendement et la répartition de l’actif. Lorsque vous aurez comparé votre situation actuelle à celle d’il y a un an, vous serez mieux placé pour apporter les changements qui s’imposent.

Pratiquez une activité physique pour rester en santé, mais assurez-vous de ne pas négliger la santé de votre portefeuille de placement. Votre avenir en dépend.

Nombre de mots: 571