Opérations de change

Téléchargez le PDF

Brendon Saxton B.A., PFP, CFPMD, CIMMD

Nous avons tous subi l’incidence des taux de change, que ce soit lors de vacances hivernales aux États-Unis ou de séances de magasinage en ligne, pour profiter des plus récents gadgets technologiques. Les opérations de change représentent le marché mondial des devises. Elles jouent un rôle crucial dans le commerce et les investissements internationaux. Les devises sont échangées à un taux précis, appelé taux de change, qui détermine la valeur d’une devise par rapport à une autre. Ces taux sont influencés par une multitude de facteurs, dont les taux d’intérêt, l’inflation, les événements géopolitiques et l’humeur des marchés.

Voyez la valeur du dollar canadien en dollars américains au cours des 20 dernières années :

Quelle est l’incidence des fluctuations des taux de change sur votre portefeuille?

Tout comme lorsque vous échangez des dollars canadiens contre des pesos mexicains pour acheter un rafraîchissement pendant vos vacances hivernales, les fluctuations des taux de change peuvent aussi avoir une incidence sur le rendement des placements. L’achat de placements étrangers exige également un échange de devises. Si vous achetez des actions cotées à une bourse américaine, vos dollars canadiens sont convertis en dollars américains lors du règlement de l’opération. Les fluctuations subséquentes du taux de change auront une incidence sur votre taux de rendement global en dollars canadiens, en plus des variations du placement sous-jacent.

Supposons que vous achetiez une action de XYZ Co., qui est cotée à la Bourse de New York. Le cours actuel de l’action est de 100 $ US et le taux de change est de 1,35 $ CA par $ US. L’achat de l’action coûtera donc 135 $ CA. Dans un an, vous décidez de vendre le titre. Le cours de l’action est toujours de 100 $ US, mais le taux de change est maintenant de 1,42 $ CA par $ US. À la suite de la vente de l’action et de sa conversion en dollars canadiens, vous avez maintenant 142 $ CA, ce qui représente un gain en capital de 7 $ sur l’action, même si la valeur de l’action n’a pas changé. Dans le cas d’un portefeuille non enregistré, ce gain de change sera assujetti à l’impôt sur les gains en capital. Si vous êtes préoccupé par les effets de change sur votre portefeuille, vous pourriez envisager un placement qui offre une couverture contre les fluctuations des taux de change. Lorsqu’un placement est couvert contre le risque de change, des mécanismes comme les contrats à terme de gré à gré, qui sont des contrats d’achat d’un montant fixe de devises pour un prix fixe à une date précise dans le futur, permettent de réduire ou d’éliminer le risque lié aux fluctuations de change. Ces types de couvertures sont offerts dans le cadre de fonds communs de placement, de fonds négociés en bourse (FNB) et de certificats canadiens d’actions étrangères (CCAÉ). Il est important de noter que les couvertures de change ne servent pas à faire de l’argent, mais plutôt à réduire les pertes inattendues découlant des fluctuations des taux de change.

La décision d’investir dans des placements couverts dépend de votre tolérance au risque et de votre capacité à accepter les répercussions des fluctuations de change sur votre portefeuille. Votre conseiller en investissement Edward Jones peut vous aider à déterminer si vous devriez envisager une version couverte de vos placements en évaluant votre tolérance au risque, la conjoncture économique et vos objectifs particuliers.